Comment trouver une assurance après condamnation alcool stupéfiant

Comment trouver une assurance après condamnation alcool stupéfiant

comment s assurer après une suspension de permis

Lorsque le conducteur commet une infraction, des points lui sont automatiquement retiré sur son permis de conduire en respect des lois appliqués par le code de la route. La suspension du permis intervient lorsque le conducteur perd la totalité de ces 12 points. En fonction de la gravité de la faute, la suspension du permis peu durer de 6 mois à 5 ans.

Pour s’assurer, après la suspension de permis, le conducteur devra négocier un contrat avec son assureur. L’assureur se basera alors sur les causes de la suspension de son permis pour lui calculer le prix de son assurance auto.

Pour les conducteurs qui ce sont vu retirer le permis suite à un accident avec dommage corporel, les négociations avec les assureurs son plus aisées.

Mais pour des cas plus complexes, en cas de conduite en état ivresse ou sous l’ »emprise de stupéfiants par exemples les assureurs peuvent refuser la demande de nouveau contrat.

En cas de retrait de permis, il est conseillé au conducteur de comparer plusieurs assureurs spécialisés pour pouvoir avoir la meilleure offre possible.

Pour se réassurer, le conducteur devra déclarer à son assureur s’il a fait l’objet au cours des trois années précédentes :

d’une suspension de permis de conduire supérieures à 45 jours
de retraits et/ou annulations de permis
de contraventions pour conduite sous l’emprise de stupéfiants
de contraventions pour délit de fuite
de contraventions pour défaut d’assurance

Pour les 5 dernières années, s’il a eu une condamnation pour conduite ou sinistres sous l’emprise d’un état alcoolique.

Ne pas déclarer une suspension de permis a son assurance

Après une suspension de permis, le conducteur doit immédiatement en informer son assureur. S’il ne le fait pas, Il y a nullité du contrat (le contrat n’à jamais exister). Les conséquences peuvent être lourdes car en cas d’accident, l’assureur refusera garantir le sinistre. Donc ce sera le conducteur qui devra payer de sa poche les différents dégâts occasionnés. L’assureur devra néanmoins prouver la mauvaise fois du conducteur.

Dans le cas ou vous êtes dans cette situation vous trouverez en ligne, la solution à vos problèmes sur le lien ci-dessous : https://www.assurance-auto-stupefiant-alcoolemie-retrait-permis.com/ Car si vous ne déclarer pas votre suspension de permis, l’assureur le sera assez rapidement car il consulte régulièrement les fichiers de l’AGIRA.

L’AGIRA est un organisme qui enregistre les différents antécédents de chaque assuré donc en cas de fausse déclaration des poursuites judiciaires peuvent être réalisé.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.