Les premières démarches et les offres proposé en respect de la loi

Les premières démarches et les offres proposé en respect de la loi

Les premières démarches

Sur place, si vous êtes en état de réagir

Essayer de relever toutes les preuves permettant de réaliser une reconstitution des faits en cas de contestation des responsabilités.

A ce titre, sollicitez tous les témoins de l’accident en prenant leurs coordonnées.

Si vous le pouvez et si vous disposez d’un appareil photo, nous vous recommandons de prendre un maximum de photos

En cas d’accident, la police se déplace et n’hésitez pas à la contacter rapidement afin que des contrôles d’alcoolémie ou dépistages de stupéfiants soient effectués.

Après l’accident, vous devrez contacter plusieurs organismes aux fins déclarer l’accident

Si vous avez été hospitalisé l’administration a du vous remettre un « certificat médical initial ».

Ce document est très important et doit mentionner toutes les lésions, même les plus légères.

Enfin vous devez conserver tous les documents remis par l’hôpital (analyse…) et tous les justificatifs afférents aux dépenses engagées.

A votre sortie, vous devez envoyez à votre organisme d’assurances maladie, les ordonnances du médecin, les feuilles de soins et votre certificat d’arrêt de travail.

Par ailleurs, si vous disposez d’une garantie individuelle accident, spécifique ou annexée à votre contrat multirisque habitation, une assurance vie, une assurance scolaire ou extra scolaire (pour les enfants) vous devez adresser aux assurances concernées une déclaration d’accident sur papier libre par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 5 jours ouvrés à compter de la date de l’accident.

N’oubliez pas de préciser votre nom, le numéro de votre police d’assurance (contrat), la date, le lieu et les circonstances exactes de l’accident, les coordonnées des témoins éventuels, votre adresse et lieu d’hospitalisation.

Echanges avec l’assureur

L’assureur du véhicule responsable de l’accident doit en principe vous contacter.

l’Indemnisation

Que faut-il entendre par une indemnisation juste ?

Souvent, dans 95% des cas, l’assurance du conducteur responsable de l’accident de la circulation va vous contacter directement pour vous faire une offre d’indemnisation (les 5% restant correspondent à un contact entre avocats).

Dans certain cas ce sera votre propre assureur qui vous contactera et vous indiquera avoir négocié avec l’assurance du responsable en vous faisant une offre d’indemnisation (il s’agit juste d’une ruse car votre assureur es lui-même soumis à des convocations inter assurances que vous ne connaissez pas et donc qui ne vous sont pas opposables).

Enfin, il est possible que l’assurance souscrite par le responsable soit la même que celle que vous avez-vous-même souscrite.

Vous aurez compris que l’assurance du responsable va rechercher exclusivement à servir ses propres intérêts et ceux de son client et en aucun cas les votre.

Par ailleurs, les assurances sont liées entre elles par des conventions interne dites inter assurance non dévoilées au public qui font primer leurs propres intérêts à ceux de leurs clients.

Aussi, nous ne pouvons que vous recommander de bien réfléchir avant de d’accepter une quelconque proposition et de vous rapprocher du cabinet le plus rapidement possible.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.